Sports

Bakagoal dit oui à la Chine

Jan 05, 2018 Rédaction Africa News

Sous contrat jusqu’en 2022 avec les Sous-marins, Cédric Bakambu dit oui à la Chine. Il va devoir tenter l’expérience de Gaël Kakuta. Il évoluera désormais dans le club de Beijing Guoan. L’international RD-congolais est parti pour un bail de quatre ans avec ce club chinois au sein duquel il portera le numéro 17, le même qu’à Villaréal.  Le montant du transfert est de 40 millions d’euros, avec un gros salaire annuel de 18 millions d’euros.

L’international RD-congolais vient de défrayer la chronique en acceptant de jouer dans le club de Beijing Guoan. Le club chinois s’est adjugé les services de Cédric Bakambu pour un montant de 40 millions d’euros, pendant 4 ans avec un salaire annuel faramineux de 18 millions d’euros -1 millions d’euros de plus que Cristiano Ronaldo. Il portera le numéro 17 pendant sa campagne chinoise. Auteurs de 9 réalisations en Liga, l’arme offensive des Sous-marins jaunes devra tenter l’expérience de Gaël Kakuta, son coéquipier en sélection nationale qui s’intègre parfaitement  dans le club français d’Amiens. Ou même du brésilien Paulinho, actuellement dans le FC Barcelone aux cotés des Lionel Messi et les autres, après un contrat en Chine. Bakambu rejoint ainsi les brésiliens Pato et Oscar. Il convient de signaler que c’est le plus gros transfert d’un joueur RD-congolais.

Soucieux  d’une grande visibilité depuis peu, la Chine s’est lancée dans une  opération d’achat non seulement des clubs mais aussi des joueurs évoluant dans les clubs européens. A l’instar de Samuel Eto’o, du RD-congolais Gaël Kakuta, du champion du monde français Nicolas Anelka, du champion d’Afrique camerounais Bassogog, des brésiliens Paulinho, Oscar et  Pato, de l’argentin Tevez… Avec l’achat de Cédric Bakambu, le fimbu pénètre désormais dans les stades chinois.

Brice NLANDU