La une Politique

Bruno Tshibala s’est fait enrôler à Lemba

Août 11, 2017 Rédaction Africa News

«Je lance une fois encore un appel à tout le peuple RD-congolais, à l’ensemble de la classe politique, de comprendre que l’heure des conciliabules est révolue. Désormais, nous mettons le cap sur les élections. C’est elles qui viendront régler la question des ambitions des uns et des autres. Dans une démocratie qui se respecte, on ne peut pas diriger lorsqu’on n’est pas revêtu du verdict du peuple», a insisté le Premier ministre.

La commune de Lemba dans la ville de Kinshasa était en effervescence samedi 05 août 2017. Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzhenze est allé se faire enrôler au centre de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- situé dans l’enceinte de l’Alliance franco-congolaise, non loin de la place échangeur. S’adressant à la foule nombreuse des militants des partis politiques et des milieux associatifs venus l’accompagner, le chef du gouvernement a indiqué que son enrôlement traduit sa ferme détermination de conduire le peuple RD-congolais aux meilleures élections de son histoire. Bruno Tshibala a appelé le peuple RD-congolais et l’ensemble de la classe politique à mettre désormais le cap sur les élections, l’heure des conciliabules étant révolue.   

Le Premier ministre Bruno Tshibala a rempli son devoir civique samedi 05 août 2017, en se faisant enrôler au bureau de la CENI situé dans les installations de l’Alliance franco-congolaise dans la commune de Lemba. Déjà, à partir de la 16ème rue Limete, une forte marée humaine de militants des partis politiques et plates-formes de l’obédience du Rassemblement/Kasa-Vubu, est venue attendre le Premier ministre.

A son arrivée sur le coup de 13 heures locales, Bruno Tshibala a été contraint de marcher à pied avec ses partisans jusqu’au centre d’enrôlement. A son passage, la population de la commune de Lemba, son fief, s’est joint spontanément à son cortège avec liesse. Une heure après, le Premier ministre accompagné de son épouse et ses enfants, s’est pointé au centre de la CENI sous les ovations de la population.

Au sortir du bureau d’enrôlement, il s’est adressé à la population et à la presse en ces termes : «Mon enrôlement de ce jour traduit ma forte détermination de conduire le peuple RD-congolais aux meilleures élections de son histoire. Cet enrôlement signifie que désormais, le cap est mis sur les élections». Et de poursuivre : «Dans une démocratie républicaine comme la nôtre, c’est le peuple qui est le souverain primaire. Après que les hommes politiques aient parlé abondamment, la voix est accordée au peuple souverain. C’est lui qui va trancher, et régler la question de la légitimité».

L’heure des conciliabules est révolue, cap sur les élections

Saisissant cette opportunité, le Premier ministre Bruno Tshibala a lancé un appel aux compatriotes qui trainent encore le pas à vite se rendre aux différents centres d’enrôlement pour obtenir leurs cartes d’électeur.

«Je lance une fois encore un appel à tout le peuple RD-congolais, à l’ensemble de la classe politique, de comprendre que l’heure des conciliabules est révolue. Désormais, nous mettons le cap sur les élections. C’est elles qui viendront régler la question des ambitions des uns et des autres. Dans une démocratie qui se respecte, on ne peut pas diriger lorsqu’on n’est pas revêtu du verdict du peuple», a insisté le Premier ministre.

En sa qualité de chef du gouvernement, Bruno Tshibala Nzenze a tenu à donner le ton, martelant que les discussions, le dialogue, tout cela est derrière le peuple. «Désormais, ce sont les élections, les élections présidentielle, législatives, provinciales pour élire les nouveaux dirigeants de notre pays», a-t-il conclu.

Olitho KAHUNGU