Ecofin La une

Connexion Internet: quand Vodacom recourt aux mensonges…

Mai 25, 2017 Rédaction Africa News
un tableau comparatif des tests réalisés avec Ookla speed test

Peu importe l’outil de mesure utilisé, Africell RDC reste le numéro un en terme de qualité de la connexion Internet dans la ville de Kinshasa et Lubumbashi. Ookla speed test, Open Signal…tous les tests réalisés classent cet opérateur premier loin devant Vodacom qui se dispute la deuxième position avec Airtel et Orange

 

Il y a près d’un mois, AfricaNews publiait un article sur des tests de la connexion Internet réalisés à Kinshasa, principalement au centre-ville et ses environs. Méticuleusement réalisés sur plusieurs sites, ces tests ont donné Africell largement en tête devant tous ses concurrents, quasi absents à certains endroits. Alors que cet article était basé sur des faits vrais et vérifiables, l’un des opérateurs, Vodacom, a choisi de riposter via médias interposés, malheureusement en utilisant le mensonge et la tricherie. Dans ces articles publiés en début de semaine, on évoquait un communiqué de Vodacom qui affirme être classé premier du point de vue qualité de la connexion Internet, selon «l’entreprise Ookla». Un pire mensonge, une tricherie…

De nos jours, avec toutes les avancées technologiques, il n’est pas facile de tricher sans laisser les traces et se faire attraper. Au début du mois en cours, de manière indépendante, AfricaNews et d’autres médias ont procédé à des tests techniques afin de vérifier les écarts souvent énormes entre les tapageuses publicités diffusées dans les médias et la réalité de la connexion Internet sur le terrain. Ces tests, pour cette première phase, ont été réalisés à l’aide de «Open Signal», une application mise à la portée de tout le monde car gratuitement téléchargeable sur le mobile.

Curieux lorsqu’en début de la semaine en cours, on voit Vodacom rebondir avec un gros mensonge prétextant que Ookla le classe premier des opérateurs en RD-Congo du point de vue qualité de la connexion Internet, et qu’Africell est absent de ce classement parce que «ne possédant pas suffisamment d’échantillons testeurs». Une incongruité qui frise la bêtise! N’importe quel citoyen ordinaire peut se servir d’Ookla speed test pour vérifier la vitesse d’une connexion, le ping, etc. Pas du tout besoin d’aller chercher une entreprise sur planète Mars pour le faire.

 

Vodacom qui a visiblement peur d’Africell, poucet du marché local des télécommunications, n’a pas eu d’autres choix que de recourir à un mensonge éhonté pour essayer de couvrir sa mauvaise qualité de service décriée par tous les utilisateurs. Pour en avoir le cœur net, nous avons nous mêmes recommencé ces tests, comme indiqués dans le tableau ci-dessus, les résultats sont sans appels: Africell est premier loin devant tout le monde.

Sur un ensemble de 10 sites, le réseau du peuple se classe premier sur 7 sites, alors que Vodacom se dispute âprement la deuxième place avec Airtel et Orange. L’opinion s’était déjà certes habituée à une publicité mensongère et toxique, mais pas du tout à cette nouvelle forme de communication qui vise à décrédibiliser un concurrent et par ricochet un travail réalisé en toute indépendance par la presse et tout ça, pour se tailler une part du marché. C’est moins sérieux et déshonorant à la fois! Se mettre à côté de son serveur, lui envoyer une requête, recevoir la réponse en quelques secondes et chanter en suite dans toutes les cathédrales qu’on a la meilleure connexion alors que les abonnés savent que ce n’est pas le cas, c’est tout simplement une bêtise.

C’est décrédibilisant… En plein 21ème siècle, avec toutes les avancées technologiques que l’on connaît, il y a certaines choses qu’on ne peut plus cacher au grand public, notamment prétendre qu’on a la meilleure connexion Internet pendant que tout le sait que c’est ne pas le cas et peut le vérifier. De l’avis des experts et de notre expérience, avec la technologie Ookla, n’importe quel quidam peut manipuler les serveurs et augmenter la puissance afin d’atteindre les résultats voulus. Pire, il peut se placer à côté de son serveur et lui adresser une requête dont réponse arrive en quelques millisecondes et prétendre avoir le meilleur ping. C’est exactement ce que Vodacom a fait, se rendant ainsi coupable d’une manipulation manifeste.

Une meilleure connexion, ça ne se décrète pas, ça se vit! Sur facebook et autres forums, les abonnés Vodacom comme ceux d’autres réseaux se plaignent quotidiennement, décriant la qualité médiocre de leur connexion Internet pourtant achetée à prix d’or. Les abonnés en ont marre d’acheter cher une connexion de mauvaise qualité, ce qui est assimilé au vol et dumping. Tout ce qu’ils souhaitent, c’est une compétition basée sur le vrai et non sur le mensonge. C’est cela une vraie compétition! Régulièrement, nous nous ferons désormais le devoir de publier les résultats des tests comparatifs de la qualité de la connexion Internet offerte sur le marché et cela, afin de mettre fin aux mensonges et permettre aux abonnés de ne plus être floués.

YA KAKESA