Dernière heure

Des fidèles de José Endundo s’en vont, Bienvenu Liyota contraint de restructurer son cabinet

Sep 25, 2015 Rédaction Africa News

Conformément à la demande de sa base massée, dimanche 20 septembre 2015, à sa résidence, Bienvenu Liyota, ministre de l’Environnement et Développement durable, a décidé de garder son fauteuil. Il a, par cette même décision, tourné le dos à son mentor, José EndundoBononge. Considérant cette décision comme un acte de trahison vis-à-vis de l’autorité morale du Parti démocrate chrétien -PDC-, plus de huit membres de son  cabinet ont décidé de rendre le tablier. Alain Bussy Wasso, directeur du cabinet, Patrick EgboyoGombele, conseiller financier, et Roger BakwalaBompolalonga, chargé d’études en charge de la coopération internationale ont décidé de se montrer solidaires envers José Endundo.

A cette liste s’ajoutent Dieudonné Wabi, conseiller en charge de la conservation de la nature, SebastienAzamba, conseiller juridique, trois autres chargés d’études dont Roger Bakwala, Hervé Bononge et Henri Bongambo ainsi que Jean-Louis Ilengi, Intendant. Coup dur pour Bienvenu Liyota qui se voit obligé de restructurer son cabinet. Un cabinet secoué par un tsunami sans précédent dans l’histoire récente de la RD-Congo.

Décidément, la vague G7 n’a pas encore fini d’emporter les personnalités politiques RD-congolaises des institutions. «Chers tous, j’ai décidé de démissionner de mes fonctions de Directeur de cabinet au ministère de l’Environnement et développement durable afin de rester loyal et fidèle à mon mentor, José EndundoBononge, qui défend le respect de la Constitution», a écrit Alain Bussy Wasso, sur son compte facebook. Dans sa lettre adressée, mercredi 23 septembre 2015, à son désormais ancien ministre, le vice-président national du PDC a précisé: «Etant que vous vous êtes écarté de la ligne de conduite du parti, je ne saurais cheminer avec vous».

Une position tranchante traduisant sa fidélité et sa loyauté à son autorité morale. Patrick EgboyoGombele, celui qui occupait les fonctions du conseiller financier, a jugé bon de quitter le cabinet en précisant: «Mon très cher parti, le PDC, dans le cadre de G7 -7 partis défenseurs des valeurs républicaines, du respect de la Constitution et d’alternance politique- ayant été exclu de la Majorité présidentielle et face à votre désir de rester membre du gouvernement, je fais le choix de ma loyauté à l’autorité morale de mon parti et de la fidélité à mes engagements au sein du parti». Roger BokwalaBompolonga, ex-chargé d’études  en charge de la coopération internationale a, lui aussi, rendu le tablier mardi quand il a écrit à Bienvenu Liyota pour lui faire part de son départ.

Joint par AfricaNews depuis New York, le vice-président national du PDC, Alain Bussy s’abstient de tout commentaire et précise que la liste de ces démissions est très loin d’être exhaustive. Par ailleurs, il respecte le choix de Bienvenu Liyota décidé à garder son fauteuil de ministre.

Barick BUEMA