La une Politique

Election des gouverneurs: aucune candidature de l’Opposition enregistrée à l’Equateur et à la Mongala

Nov 21, 2017 Rédaction Africa News

Les provinces de l’Equateur et de la Mongala se préparent à l’élection des gouverneurs devant les diriger. Jusqu’à dimanche 19 novembre 2017, date limite pour le dépôt des candidatures, aucune candidature de l’Opposition n’a été enregistrée. Pourtant, selon Achille Bolekela, secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, dans la province de l’Equateur, le bureau de réception et de traitement des candidatures a enregistré cinq candidatures: une de la Majorité présidentielle -MP- et quatre indépendants. Pour la province de la Mongala, un candidat de la Majorité présidentielle sera opposé à trois indépendants. 

La date limite du dépôt des candidatures pour l’élection des gouverneurs de l’Equateur et de la Mongala a été programmée au dimanche 19 novembre 2017. Dans la province de l’Equateur, a détaillé le secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, Achille Bolekela, le bureau de réception et de traitement des candidatures a enregistré cinq candidatures: une de la Majorité présidentielle et quatre indépendants. Pour la province de la Mongala, un candidat de la Majorité présidentielle va ne découdre avec trois indépendants.

Dans ces deux provinces, certains candidats de la Majorité présidentielle se sont présentés en indépendants. Néanmoins, aucune candidature de l’Opposition n’a été déposée. La CENI organise l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans ces provinces après la mise en accusation des deux gouverneurs. Bienvenu Esimba de la Mongala a été écarté de son poste pour la répression sanglante de la secte Waminene en décembre 2016, tandis que Tony Bolamba de l’Equateur était évincé pour mauvaise gestion.

 

Tino MABADA