Ecofin La une

Exetat 2017: Africell offre des résultats fiables à moindre coût!

Juil 08, 2017 Rédaction Africa News

Kinshasa vit depuis 11h du matin de ce samedi 08 juillet au rythme de la publication des résultats des examens d’Etat édition 2017. Une édition marquée d’entrée de jeu par Africell RDC qui offre pour la toute première fois le service de vérification des résultats, avec autant d’innovations qui font les bonheurs des finalistes, de leurs familles et connaissances. Partout à Kinshasa, des finalistes ont pris d’assaut les cabines téléphoniques et autres particuliers utilisant le réseau Africell, le seul à fournir des résultats fiables à un prix défiant toute concurrence.

Au rond point Huileries, l’un des endroits chauds de la capitale en cette période de publication des résultats des examens d’Etat, l’allégresse est au rendez-vous. Non seulement les heureux diplômés fêtent, mais aussi ils remercient Africell RDC grâce à qui ils ont pu vérifier leurs résultats en un temps record et à moindre coût.

Contrairement aux autres opérateurs qui facturent chaque consultation des résultats, Africell fait mieux. Rien qu’avec 50 unités, soit 700Fc, le réseau du peuple offre à ses abonnés la possibilité de consulter autant de fois que possible leurs résultats avec en bonus 50 mégabytes de connexion Internet.Du jamais vu!

Outre cette compétition prix, Africell offre également la qualité du service. En aucun moment il y a eu un bug ou une connexion inexistante, témoigne le propriétaire d’une cabine comptant d’avoir fait des recettes. Du côté lauréats, même sentiment de satisfaction. <<Africell m’a surpris agréablement. Je ne m’attendais pas à une telle qualité de service>>, assène une lauréate qui vient fraîchement de consulter ses résultats et qui assure avoir jeté la à sim de son ancien réseau au profit d’Africell.

Selon une source sûre, au moins 55% de finalistes ont consulté leurs résultats grâce à Africell. Si le cap est maintenu, Africell risquera de dominer aussi les éditions des examens d’Etat à venir.

YA KAKESA