La une

Genève: USD 528 millions pour répondre à la crise humanitaire en RD-Congo

Avr 16, 2018 Rédaction Africa News

La Conférence des bailleurs de fonds tenue à Genève en faveur de la situation humanitaire en RD-Congo a permis la collecte de USD 528 millions. Même le gouvernement RD-congolais, absent à Genève,  s’est dit prêt à participer à l’actionnement de cette aide.

 

Ils ont répondu présents à l’appel de collecte de fonds en faveur d’environ 4 millions de RD-Congolais en situation difficile lors de la Conférence de bailleurs tenue à Genève le 13 avril à laquelle le gouvernement de Kinshasa a refusé de participer.

Cette conférence a eu à mobiliser USD 528 millions pour répondre à la crise humanitaire en RD-Congo. Et les réactions à cette collecte n’ont pas tardé. L’Association congolaise pour l’accès à la justice -ACAJ- a, dans un communiqué, encouragé les organisations humanitaires à maintenir leur assistance en faveur des victimes de la crise humanitaire en RD-Congo.

«La Communauté internationale devra davantage soutenir la population congolaise qui lutte actuellement pour se doter des dirigeants capables d’améliorer ses conditions de vie», a fait savoir Georges Kapiamba, responsable de l’ONG ACAJ.  Lors de cette conférence, les États-Unis d’Amérique, tout en déplorant ont annoncé une contribution financière de près de USD 67 millions pour répondre à la crise humanitaire en RD-Congo.  «Même si les États-Unis déplorent que le gouvernement de la RD-Congo ait choisi de ne pas participer à la conférence d’aujourd’hui, nous exhortons néanmoins le gouvernement de la RD-Congo à continuer de travailler pour garantir que l’aide humanitaire vitale atteigne ceux qui en ont besoin», a souligné le gouvernement américain. Et ce, après avoir affirmé que depuis octobre 2016, le gouvernement américain a octroyé près de USD 277 millions d’aide aux personnes sinistrées en RD-Congo et aux réfugiés RD-congolais dans la région.

Cette conférence, organisée par l’Union européenne et l’ONU, a réussi à mobiliser USD 528 millions et aucun pays africain n’a annoncé sa contribution. Un communiqué du département d’État américain publié vendredi a annoncé que 700 000 réfugiés RD-congolais se trouvent actuellement dans les pays voisins suite aux multiples violences que traverse la RD-Congo à quelques mois de futures  élections prévues en décembre 2018.  Pour les Etats Unis, «la RD-Congo est à un tournant critique, avec la possibilité d’un premier transfert de pouvoir pacifique et démocratique. Même si les élections ne suffiront pas à relever les nombreux défis de la RD-Congo, un processus électoral crédible conduisant à un transfert démocratique du pouvoir sans violence est essentiel pour assurer un avenir plus prospère et pacifique à la RD-Congo et à ses habitants». Même le gouvernement RD-congolais, absent à Genève, s’est dit prêt à participer à l’actionnement de cette aide. Les autorités RD-congolaises justifient leur non participation à cette conférence par le fait qu’elles accusent les humanitaires de présenter de rapports excessifs sur la situation humanitaire en RD-Congo.

OM