Culture

Jeanne Lokomo tient à transmettre les valeurs positives par les instruments traditionnels

Mar 02, 2018 Rédaction Africa News

La journée du vendredi 23 février 2018 a connu une ambiance toute particulière à l’Hospice des enfants abandonnés de Maluku où Jeanne Lokomo, xylophoniste, encadre les enfants depuis plusieurs années. Ce jour-là, cette jeune artiste a officiellement présenté le trophée Mukendi Mbayi lui décerné le 1er décembre dernier dans la catégorie «Culture pour tous». Ce trophée, Lokomo l’a remporté pour avoir joué un rôle essentiel dans la transmission des valeurs positives par la musique en RD-Congo. Elle a ainsi succédé à Jean Goubald Kalala.

Devant tous les enfants bénéficiant de son encadrement bénévole, des partenaires venus de différents horizons et d’autres artistes du pays, la native de Kintambo a dédié son trophée à sa troupe puérile tout en encourageant les enfants à vivre au quotidien les valeurs positives reçues.

Fiers de leur encadreuse et très heureux, les enfants de l’hospice ont accueilli des deux mains ce trophée qui leur est dédié et ont félicité la lauréate tout en lui souhaitant bonne chance pour la suite de sa carrière musicale.

A l’occasion, Jeanne Lokomo a officiellement lancé le programme d’encadrement «Transmission des valeurs positives par les instruments traditionnels», initié à l’attention des enfants et des ONGD.

Pour appuyer ce programme, le «Projet fou» a été lancé et s’inscrit dans la même logique de transmission des valeurs positives aux enfants à l’aide des instruments traditionnels. «Nous voulons faire la promotion de la musique traditionnelle tout en inculquant aux enfants les choses les plus importantes et essentielles pour leur avenir», a confié Jeanne Lokomo à «AfricaNews» lors d’un entretien téléphonique. Et de préciser: «dans le cadre de ce projet, je suis disposée à travailler avec toutes les ONGD intéressées sans distinction aucune. Les ONGD intéressées peuvent sans crainte nous contacter par votre canal».

En marge de ce projet, un atelier de fabrication de Djembe, un instrument de musique à percussion, se tient depuis le mois dernier à l’Hospice des enfants abandonnés de Maluku.

Lors de cette journée de présentation officielle, Jeanne Lokomo a bénéficié du soutien de différents partenaires intéressés par le programme. Ces derniers ont promis de l’accompagner dans le cadre de ce projet.

Pour lier l’utile à l’agréable, deux musiciens allemands et un groupe musical RD-congolais ont agrémenté la cérémonie.

A son actif, Jeanne Lokomo compte deux singles: «La paix» et «Mensonge». Sa motivation est de travailler davantage pour promouvoir la musique traditionnelle et faire véhiculer les valeurs ancestrales dont le pays a besoin pour rectifier le tir. Ainsi, elle a commencé par prêcher la paix avant de s’attaquer au mensonge. Lokomo est cette virtuose du xylophone son instrument de prédilection qu’il joue avec une dextérité qui lui est propre.

Laurent OMBA