Ecofin Politique

La Banque mondiale félicite le gouvernement RD-congolais

Août 21, 2017 Rédaction Africa News

Rajeunir l’administration publique. Cette question capitale a été au centre d’un entretien important entre le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo et la délégation de la Banque mondiale -BM-, jeudi 17 août 2017. Durant la rencontre, la BM a félicité le gouvernement RD-congolais pour la rapidité dans le traitement des dossiers sur le rajeunissement du personnel de la Fonction publique. Elle a également apprécié le travail abattu jusque-là par le Secrétariat national pour le renforcement des capacités -SENAREC- dans la mise en œuvre de cette réforme en cours. Modeste Bahati a, quant à lui, sollicité l’appui de la BM pour la création d’une école de l’inspection générale de la territoriale qui aura pour mission de former les futurs gestionnaires des entités décentralisées.

 

Le ministre d’État en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a accordé une audience à la délégation de la Banque mondiale -BM-, conduite par le représentant résident ai, Jean Mabi. Les questions sur la réforme de l’administration publique ont constitué l’essentiel de leurs échanges. «Nous félicitons le gouvernement RD-congolais pour la rapidité dans le traitement des dossiers sur le rajeunissement du personnel de la Fonction publique», a déclaré le chef de la délégation de la Banque mondiale lors la rencontre avec le ministre d’Etat du Plan, jeudi 17 août 2017. La Banque mondiale a en outre apprécié le travail abattu jusque-là par le Secrétariat national pour le renforcement des capacités -SENAREC- dans la mise en œuvre de cette réforme en cours. Pour permettre à cette structure de bien fonctionner, la Banque mondiale a recommandé au gouvernement de s’approprier le SENAREC en le dotant des moyens conséquents. La BM a par ailleurs plaidé pour l’opérationnalisation de la Caisse de retraite.

 

La création d’une école de l’inspection générale de la territoriale

 

Le ministre d’État au Plan a, pour sa part, remercié la BM pour son accompagnement dans la réforme en promettant que toutes les recommandations seront appliquées par le gouvernement RD-congolais. Il a sollicité l’appui de la BM pour la création d’une école de l’inspection générale de la territoriale qui aura pour mission de former les futurs acteurs qui animeront les entités décentralisées.

 

Recrutement de 1.000 autres jeunes universitaires

 

Il est à rappeler que le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe a procédé, jeudi 27 juillet 2017 au salon rouge de l’Hôtel du gouvernement dans la commune de la Gombe, au lancement officiel du processus de recrutement de 1.000 autres jeunes universitaires dans le cadre du Programme «jeunes professionnels». Dans son mot de circonstance, le PM Tshibala a signifié qu’avec le processus de la mise à la retraite en cours des agents et cadres éligibles à la pension, ce recrutement de 1.000 jeunes universitaires rentre dans la logique du gouvernement de la République déterminé à rajeunir et moderniser l’administration publique. Bruno Tshibala a également précisé que les candidats intéressés doivent avoir 35 ans d’âge tout au plus, tout en annonçant que la sélection sera sans complaisance. Le gouvernement RD-congolais est plus qu’engagé dans la recherche des voies idoines pour son émergence à l’horizon 2030.

Christian BUTSILA