Culture Société

L’ULK déverse 92 lauréats sur le marché de l’emploi

Juil 23, 2017 Rédaction Africa News

L’Université libre de Kinshasa -ULK-, première institution universitaire privée d’utilité publique en RD-Congo, tient au respect du calendrier académique. Elle a clôturé l’année académique 2016-2017 après avoir organisé une cérémonie de collation de grades académiques, samedi 22 juillet 2017. 92 lauréats de l’ULK ont été déversés sur le marché de l’emploi. 9 d’entre eux ont terminé en sciences politiques et administratives, 18 en économie, 11 en informatique et 54 en droit. Avec des instructions de qualité, les récipiendaires ont davantage retrouvé massivement le chemin des compétences nécessaires au bon fonctionnement des différents domaines de la vie. Dans un monde en évolution technologique rapide, l’ULK bat la majorité de ces concurrences.

Alors qu’une grande majorité d’étudiants RD-congolais ne bénéficient pas d’une bonne éducation, à l’Université libre de Kinshasa -ULK-, les cours se donnent autrement. L’ULK considère le travail bien fait comme le résultat. Cet état de choses encourage les efforts visant à créer et assurer le bon fonctionnement d’un système éducatif performant et compétitif. Ceci est acceptable. La première institution universitaire privée d’utilité publique en RD-Congo aura comme principale priorité de restaurer le prestige social de l’éducation de façon à nourrir une demande soutenue pour un système académique de haute qualité, dirigé par des administrateurs et des enseignants bien formés.

Le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire -ESU-, André Lubamba, a, lors des cérémonies de collation de grades académiques organisées le samedi 22 juillet 2017, rappelé la vision de son ministère fondé sur l’excellence et la compétitivité. Il a souligné que ce ministère a des missions strictes assignées à l’Université. Pour lui, cette excellence devra se focaliser en matière de l’enseignement de qualité, des recherches et des productions.

Cela, a-t-il poursuivi, doit être une référence à travers le pays et dans le monde. L’Université ne doit pas fonctionner à vase close, est appelée à résoudre des problèmes qui se posent dans la société. André Lubamba a félicité les responsables de l’ULK pour avoir remporté le prix de plaidoirie organisé en Afrique, révisant les facultés de droit. Il a exhorté d’autres universités du pays à emboiter les pas à l’ULK qui se distingue sur le plan national et mondial. Le représentant du ministère de l’ESU a invité les lauréats à défendre l’imagede marque de cette alma mater.

De son côté, le professeur Bola Ntotela, recteur de l’ULK, a exposé sa leçon académique sur la démocratie tout en insistant sur sa pratique et ses indicateurs. Le secrétaire général adjoint de l’ULK, Bompoka Nkeyi, a présenté le rapport académique axé sur le calendrier, le comportement du personnel académique et scientifique, les infrastructures, la publication et recherches ainsi que les conférences-débats. Il s’est réjoui de la construction du nouveau bâtiment des 4 étages sur fonds propres de l’ULK. Il a en plus épinglé le fait que bon nombre de personnes qui exercent les fonctions professionnelles et politiques les plus élevées et les plus prestigieuses proviennent notamment de l’ULK.

Des lauréats compétents

Les lauréats félicitent la structuration du système éducatif de l’ULK pour l’amélioration des résultats et les compétences des étudiants ainsi que leurs préparations aux défis professionnels dans une économie mondiale axée sur la haute technologie. Ils louent la modernisation de l’enseignement supérieur doté d’un programme complet et reconnu à l’échelle mondiale, offrant aux étudiants une expérience pratique sur les problèmes RD-congolais et une connaissance précieuse des questions internationales par le biais de programmes d’échange avec des institutions d’enseignement supérieur étrangères. Les lauréats ont encouragé les étudiants âgés de 18 à 24 ans à choisir l’ULK qui a amélioré la qualité et les conditions de vie des enseignants et des chercheurs RD-congolais. Pour eux, L’ULK permet aux chercheurs RD-congolais de créer de la valeur, d’innover, et de réfléchir sur de nouvelles opportunités pour l’économie et le pays de façon plus large.

Bijou KULOSO