Culture

Papa Wemba fêté à Kinshasa et Goma

Avr 23, 2018 Rédaction Africa News

Un Festival dédié à Papa Wemba, décédé dimanche 24 avril 2016 à Abidjan en plein concert, à l’âge de 66 ans, a ouvert ses portes samedi 21 avril sur l’ex-couloir Madiankoko, débaptisé au nom de l’artiste, au quartier Matonge dans la commune de Kalamu. A Goma, au Nord-Kivu, plusieurs activités sont également programmées notamment une production musicale qui sera animée par Reddy Amisi et une formation des artistes sur la gestion de crise.

 

L’organisation de ce grand rendez-vous festif s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 2ème anniversaire de la mort de Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba dit Papa Wemba, décédé dimanche 24 avril 2016 à Abidjan en Côte d’Ivoire, alors qu’il participait à la 9ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anumabo -FEMUA-, organisée par le groupe ivoirien Magic System. Lancé samedi 21 avril, le Festival Papa Wemba ira jusqu’au 29 avril prochain. Des productions musicales, défilés de mode, exposition et autres moments de retrouvailles sont au menu. Jossart Nyoka Longo et son groupe vont se produire sur la scène de ce festival mardi 24 avril. Toujours en rapport avec la commémoration de l’an 2 de la disparition du Roi de la rumba, à Goma au Nord-Kivu, plusieurs activités sont également programmées notamment une formation des artistes sur la gestion de crise, le 25 avril au siège de la Croix Rouge de Goma. Les organisateurs attendent également le chanteur Reddy Amisi, ancien sociétaire de Viva La Musica, formation musicale de l’artiste, pour une production musicale ainsi que la veuve Papa Wemb, Marie-Rose Luzolo, connue sous le pseudonyme d’Amazone.

Papa Wemba, «le Roi de la sape et de la rumba RD-congolaise», a laissé derrière lui une carrière bien remplie, qui lui a permis d’influencer des générations entières de musiciens africains. Il a largement contribué à faire reconnaître la musique RD-congolaise à l’international, après avoir signé au début des années 1990 sur le label de Peter Gabriel, Realworld.

Papa Wemba est également à l’origine du mouvement de Société des ambianceurs et des personnes élégantes -SAPE-, mouvement à la fois dandy et exubérant qui s’est répandu dans le monde entier grâce à la diaspora RD-congolaise.

Le musicien avait également fait quelques apparitions au cinéma. En 1987, il a joué dans «La vie est belle» de Dieudonné Ngangura Mweze et Benoît Lamy, film dans lequel il interprétait le rôle de Kourou, un jeune paysan qui débarque en ville pour faire de la musique et se retrouve à embrasser toutes sortes de professions.

Jules Shungu Wembadio a commencé la musique vers l’âge de 20 ans. En 1977, il a fondé le label Viva la Musica, qui a formé de nombreuses stars de la musique RD-congolaise et africaine, telles que Koffi Olomidé, King Kester Emeneya, Reddy Amisi, Awilo Longomba.  Né le 14 juin 1949 à Lubefu, Papa Wemba, invité pour assurer la clôture du Festival des musiques urbaines d’Anumabo, s’est écroulé sur la scène, le 24 avril  2016, alors qu’il chantait la troisième chanson.

Christian BUTSILA