Politique

SCPT: USD 4 millions pour augmenter la capacité de la fibre optique

Juil 17, 2017 Rédaction Africa News

La Société congolaise des postes et télécommunications -SCPT- a aujourd’hui besoin de USD 4 millions pour augmenter la capacité de la fibre optique. C’est ce qu’a révélé Patrick Umba, directeur général de cette société, lors d’un entretien accordé à «Radio Okapi». «La capacité qui arrive à Moanda est de 100 giga mais le transport jusqu’à Kinshasa n’est que de 10 giga. De la station d’atterrissement de Moanda en bordure de mer à la capitale, la SCPT perd donc 90GB de capacité à cause de la faiblesse technique de ses équipements de transport», a-t-il expliqué. Et de déplorer: «cette situation empêche la SCPT de répondre pleinement aux besoins en capacité data des consommateurs qui tournent actuellement autour de 40 GB».

Pour Patrick Umba, le faible pouvoir des équipements de transport de la SCPT, qui entraîne la chute de la capacité de la fibre optique de Moanda jusqu’à Kinshasa, s’ajoute aux nombreux obstacles que rencontre la société dans la pleine rentabilisation de l’infrastructure télécoms à haut débit qu’abrite la RD-Congo depuis quatre ans. Les sabotages sur l’infrastructure et les coupures dues aux travaux d’élargissement de la route sont les autres obstacles auxquels se heurte régulièrement la SCPT. «Ce n’est pas avec le peu d’argent que nous touchons sur la fibre optique que nous pouvons régler tous les problèmes», a déclaré le DG Umba. Et d’éclaircir: «ce que nous gagnons comme revenus sert pour la paie. La SCTP paye environ 3 000 personnes sur toute la République». Patrick Umba a rassure la SCPT va fournir beaucoup d’efforts pour augmenter la capacité de la fibre optique entre Moanda et Kinshasa. «Il fait toutefois comprendre qu’il ne faut pas s’attendre à un miracle», a-t-il prévenu.

 

Christian BUTSILA