Sports

Soutenu par Francine Muyumba, Iriss Busuabu promeut la jeunesse du Camp Luka

Mai 02, 2018 Rédaction Africa News

Le quartier Camp Luka, dans la commune de Kintambo, a accueilli samedi 27 avril 2018 la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse -UPJ-, Francine Muyumba, venue procéder à la pose de la première pierre pour y construire une école moderne. A l’initiative d’Iris Basuabu, une figure bien connue dans ce quartier de Kinshasa pour ses actions humanitaires à la faveur des habitants de Camp Luka, cette école va bénéficier d’un appui financier de Francine Muyumba qui a aussi promis de mobiliser des partenaires au niveau national et international pour sa construction.

Après avoir lancé les travaux de construction de cette école, Francine Muyumba s’est donnée d’inaugurer le forage d’eau en coupant le ruban symbolique. Elle a ensuite visité la source d’eau avant de prendre langue avec la jeunesse de Camp Luka qui a salué ces actions combien bénéfiques pour les habitants de ce coin. Elections et paix ont été les principales thématiques abordées lors de cet entretien en plus d’autres questions d’intérêt général.  Dans son adresse, la présidente de l’UPJ a laissé entendre: «Il faut une participation massive des Jeunes à  ces élections pour voter des candidats Jeunes. Ceci permettra le renouvellement de la classe politique». Elle a appelé la jeunesse de Camp Luka à être des acteurs de la paix, sans laquelle il est difficile d’évoluer et à prôner l’amour de la patrie avant toute chose.

Le passage de Francine Muyumba au Camp Luka a été rendu possible grâce à la détermination d’Iris Basuabu Ilembo qui ne tarit d’initiatives pour le développement de ce quartier qu’il porte dans son cœur.

Sur les traces de son feu père, qui est le premier à avoir construit un centre de santé  privé au profit des habitants de ce quartier, Iris a initié maintes actions en vue d’impulser le développement de son faubourg. Il a notamment crée, depuis 5 ans, une école qui accueille gratuitement les enfants démunis. «Cette école reçoit même des enfants à  l’âge  de l’école secondaire. Faute de moyens, ces enfants y viennent pour acquérir les notions scolaires fondamentales. Ce, grâce à Iriss Busuabo, un fils du pays soucieux d’offrir à tous les jeunes la possibilité d’être formés et d’avoir un avenir promettant», a déclaré un des responsables de cette école.

Pour rendre plus viable son école, Iriss Busuabu, bénéficiant de l’appui de Francine Muyumba, a impulsé les travaux pour sa modernisation.

Laurent OMBA