Sports

Vodacom Ligue 1: Maniema Union exige la levée de sa sanction

Mai 09, 2018 Rédaction Africa News

Maniema Union a officiellement introduit un recours en appel contre la décision de la Ligue nationale de football -LINAFOOT-, lui infligeant un forfait et une amende correctionnelle d’USD 20.000, suite aux incidents qui ont émaillé  la rencontre l’opposant à Sanga Balende le lundi 30 avril dernier à Kindu.

 

Les unionistes sont allés en appel. Ils ont introduit un recours contre la décision du comité de la LINAFOOT les sanctionnant à la suite des actes de vandalisme ayant émaillé la rencontre entre Maniema Union et Sanga Balende, le lundi 30 avril denier au stade Joseph Kabila de Kindu.  Dans ce recours, les vert et noir fustigent le fait que la LINAFOOT n’a pas tenu compte du comportement des officiels du match. En second lieu, le club de Kindu évoque le non respect des articles 80 du Code disciplinaire de la Fédération congolaise de football -CDF- et 214 des Règlements généraux sportifs  fixant l’amende à USD 5.000 et non à USD 20.000 comme décidé par la LINAFOOT. En outre, ils épinglent une autre violation. Il s’agit de l’article 36 du CDF consacré aux conditions conduisant à la programmation d’un match à huis clos. Selon ce recours, Maniema Union n’est pas récidiviste et ne devait donc pas être sanctionné de la sorte. En plus de ces quelques incohérences dans l’application des règlements, le club de Kindu révèle la violation des articles 5 et 67 du CDF évoquant la notion de la fin du match par le fait que la décision a pris en compte l’envahissement de l’hôtel des officiels et que les faits commis par les supporters sont bel et bien relevés dans les articles 44 et 80 du CDF. Les supporters de Maniema Union avaient pris d’assaut l’aire de jeu, agressant en passant l’arbitre principal du match. A la suite de ces troubles, Abdoul Razak, Jimmy Bindanda et Faustin Kibuku ont été victimes de coups de la part des supporters de Maniema Union. Les violences se sont poursuivies en dehors des installations du stade Joseph Kabila où le bus des Sang et or a été copieusement lapidé par les supporters unionistes. Cette rencontre comptant pour la 9ème journée de la Vodacom Ligue 1 a été arrêtée à la 89ème minute de jeu, alors que les visiteurs menaient sur la note d’un but à zéro.

Roddy Grâce BOSAKWA