Culture La une Politique

Werrason tient à se lancer dans la politique

Déc 28, 2017 Rédaction Africa News

En début du mois de juillet dernier, la star RD-congolaise de la chanson, Werrason né Noël Ngiama Makanda, a dit vouloir se lancer dans la politique dans le but de défendre les intérêts de ses collègues artistes. Son plan est de postuler aux prochaines élections législatives nationales. Passage inéluctable pour gagner un siège à l’Assemblée nationale. «Qui veut aller loin ménage sa mouture», dit-on, Werrason n’attend pas la veille des élections, programmées pour le 23 décembre 2018 selon le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, pour se doter d’une base et la convaincre de le porter à l’hémicycle. Pour ce faire, le patron de Wenge musica maison mère a initié un projet dont le principal objectif est la construction des stades modernes dans l’ex-Bandundu, sa région natale et d’origine. Ce projet, croit-on, est un canal par lequel Werrason s’injecte dans le monde politique RD-congolais.

«L’idée de construire les stades n’est pas mauvaise. Mais, en tant que musicien, Werrason devait initier des projets pour créer, par exemple, une industrie musicale en RD-Congo», a analysé un observateur. Cette analyse suscite moult interrogations, notamment: pourquoi se soucier du football alors que c’est la musique, en souffrance en RD-Congo, qui a fait de Werrason ce qu’il est aujourd’hui? «Le football est la seule activité aujourd’hui qui parvient à apaiser les esprits ce dernier temps en RD-Congo et à fédérer les gens. S’intéresser à son essor en initiant un tel projet, permettra à Werrason de se constituer une base à même de le faire entrer à la Chambre basse du Parlement», a répondu cet observateur.

En liant cette réponse aux faits, il se révèle que le frère de Patrice Ngoy Musoko, lui aussi chanteur mais dans le gospel, s’est inscrit dans une sorte de pré-campagne. Le roi de la forêt ne veut pas attendre le 22 novembre 2018, date du démarrage de la campagne électorale, pour lancer se jeter à l’eau. Il se construit une base afin de communier régulièrement avec celle-ci. Cette base se trouve dans l’ex-province du Bandundu qui a vu naître Werrason. Ainsi, les provinces issues de l’espace Bandundu sont les grandes bénéficiaires du projet de construction des stades initié par le Roi de la forêt.

Dans le cadre de ce projet, Werrason, en compagnie de ses poulains du Wenge musica maison mère, ont récemment livré des concerts à Kikwit puis à Bandundu ville. Les recettes de ces productions ont été remises au ministre des Sports et loisirs. Les recettes du premier concert, livré le samedi 9 décembre au stade du 6 mai de Bandundu ville, chef-lieu de la province de Kwilu, ont été évaluées à 37.550.500 FC, soit USD 23.469.062. Un deuxième spectacle a été donné le samedi 16 décembre par la bande à Werrason au stade de Kazamba dans la commune du même nom à Kikwit, toujours dans la province de Kwilu. Organisé sous forme d’une collecte des fonds, ce spectacle a généré une recette évaluée à 38.500 USD et 43.755.000 FC -soit USD 27.346.875-. Le Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku et le ministre des Affaires foncières, Lumeya Dhu Maleghi ont été parmi les donateurs.

Selon l’Agence congolaise de presse -ACP-, Werrason, en remettant ces fonds au ministre des Sports a fait savoir que ce geste «d’aide communautaire» constitue la réalisation de son engagement à accompagner les actions gouvernementales dans l’amélioration et la construction des stades modernes en RDC. Werrason a invité le ministre des Sports et loisirs à une utilisation rationnelle de cet argent.

 

LOI